L’OIF ET L’UNESCO POUR LA PREVENTION DE L’EXTREMISME VIOLENT

11 Mai 2017 Photo de groupe de l'atelier sur l'extrêmisme violent.jpg

L’UNESCO et l’OIF ont organisé à Dakar, du 9 au 11 mai 2017, au siège du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar, un atelier régional de renforcement des capacités sur la prévention de l’extrémisme violent par l’éducation.

Cette rencontre s’inscrit dans le prolongement de la Conférence organisée à Paris en juin 2016 et des décisions prises en ce sens par l’Assemblée générale des Nations Unies et le Conseil Exécutif de l’UNESCO.

L’OIF conforte ainsi ses actions dans le domaine de la PEV-E dans l’espace francophone.

L’atelier, qui a accueilli des représentants de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Sierra Leone), vise à renforcer les capacités des décideurs politiques en matière d’éducation et des formateurs d’enseignants en vue de la conception et de la mise en œuvre de politiques et pratiques pertinentes et efficaces qui contribuent à la PEV-E et, au final, à la paix durable dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et de la Région du Sahel.